vendredi 22 août 2014 16 fans de A-ha sur le site 3.719.845 visiteurs depuis le 25/05/2000

articles de presse parus sur le groupe a-ha et solo
A-ha au Forest National 11/10/2010

A-ha au Forest National 11/10/2010

Article publié le 12-10-2010 - Rédigé par proximusgoformusic.be [www]

Les " petits écrans sont mis dans les grands " pour célébrer les 25 ans d’existence de A-ha à Bruxelles. Forest National est-il donc bien le dernier lieu belge à accueillir le trio électronique venu du Nord ?

Est-ce le climat froid norvégien ? Une hygiène de vie stricte ? Les deux ? Les trois rois de la pop synthétique scandinave semblent traverser le temps sans en subir les contraintes physiques. Les ex-groupies du sexe « faible », prêtes à se soumettre encore, sont aux anges, les quadras aux ventres bedonnants venus faire plaisir un soir à leur moitié se sentent sans doute un peu plus frustré. Au bout de deux heures d’un show rythmé, bien senti, réglé comme du papier à musique mais manquant de l’essentielle chaleur communicative nécessaire pour passer un moment inoubliable, Morten Harket, chef de la bande au regard de velours, et ses acolytes tirent leur révérence sur notre sol. La fin d’un parcours musical qui a surtout et principalement fait vibrer nos oreilles dans les années 80, berceau de leurs tubes éternels, qu’ils ne manquent pas de servir, sans en oublier un seul, une dernière fois à leurs fans belges. The sun always shine on tv sort des enceintes au bout d’une un peu trop longue intro de concert. Que le grand bal commence ! Si l’ensemble se fait parfois un peu trop retenu en terme d’osmose public-scène, quelques passages sont plus partagés que les autres : Hunting high and low, que le toujours aussi timide leader laisse joliment et longuement aux voix de l’audience ou encore Crying in the rain, joué avec sensibilité dans l’épisode « unplugged » de la soirée. Dans un genre plus lâché, Manhattan sky line et I’ve been losing you remportent ex-æquo la palme de l’intensité.

En attendant les rappels, l’album photo, effet classique mais réussi, illustre sur les écrans géants le parcours à succès des norvégiens. Cry wolf, Living daylights et, sans la moindre surprise, Take on me, en tout dernier rappel et vecteur d’un vrai pouvoir nostalgique, ne terminent en beauté cette ultime prestation sur notre plat pays. Les lumières brillent, l’ovation est belle et le trio semble heureux. Adieu ou au revoir ? Ce ne serait pas le premier groupe désirant tourner la page à remettre le couvert dans quelques années, après s’être simplement rendu compte que seul leur habit artistique originel est doux, confortable et vital à porter. S’ils reviennent, les fans des débuts reviendront encore…

dernieres articles sur A-ha
06-04-2011 [A-ha] : A-ha: La fin d'un parcours nouveau
05-04-2011 [A-ha] : A-ha dévoile son ultime album + DVD (live) nouveau
05-04-2011 [A-ha] : A-Ha prend une retraite anticipée nouveau
12-10-2010 [A-ha] : A-ha au Forest National 11/10/2010 nouveau
16-08-2010 [A-ha] : Le groupe A-ha choisit Sennheiser pour sa tournée d’adieu
16-08-2010 [A-ha] : Dernier single pour A-Ha
16-08-2010 [A-ha] : "Butterfly, Butterfly" : l'ultime single de A-ha
13-08-2010 [A-ha] : Les adieux d'a-ha
20-07-2010 [A-ha] : Interview Paul Waaktaar-Savoy (20/07/2010)
16-05-2010 [A-ha] : Saluting a-ha as the underrated synth-pop trio
16-05-2010 [A-ha] : a-ha waves goodbye to Chicago
16-05-2010 [A-ha] : A-ha Farewell Tour Ends
14-05-2010 [A-ha] : A-Ha Play Second-Ever Chicago Show
12-05-2010 [A-ha] : A-Ha To Play Debut Album In Full At London Gig
12-05-2010 [A-ha] : Take on She: My Wife's Obsession With A-Ha And How I Got Sucked Into the Madness
11-05-2010 [A-ha] : Norweigan pop act a-ha ending on a high note
10-05-2010 [A-ha] : a-ha will be no-mo
10-05-2010 [A-ha] : A-ha to play first album in full at the Albert Hall
10-05-2010 [A-ha] : Band behind Take on Me takes final bow: A-ha still not for teen girls, and still not Swedish.
05-05-2010 [A-ha] : A-ha : Une dernière tournée et puis s'en va

-> Tous les articles sur A-ha et solo