L'hôtel de ville d'Oslo s'ouvre pour A-ha

06 mai 2010 Par a-ha France. - 614 lectures

Les politiciens de la ville d'Oslo ont accepté de laisser le groupe norvégien légendaire, A-ha, utiliser l'hôtel de ville pour leur fête finale après leur dernier concert en décembre de leur tournée d'adieu.

Les politiciens de la ville d'Oslo ont accepté de laisser le groupe norvégien légendaire, A-ha, utiliser l'hôtel de ville pour leur fête finale après leur dernier concert en décembre de leur tournée d'adieu.

A-ha, qui a lancé sa tournée d'adieu en Amérique du Sud en mars, est actuellement en Amérique du Nord, après être passés à New York, ils sont cette semaine à Toronto, Chicago et Los Angeles.

Au cours de la tournée "Ending on a high note", le groupe donnera une série de concerts "à la maison" en Norvège cet été, en plus des trois concerts programmés les 2,3 et 4 décembre au Spektrum d'Oslo.

16 000 billets ont été vendus pour le concert du 21 Août à Oslo Ullevaal Stadium et 9 000 autres vont être édités, sans compter les concerts de Bergen et Trondheim.

D'après le journal Aftenposten, les concerts norvégiens rapporteront au groupe 52 millions de NOK, soit 6.7 millions d'Euros.

Les trois membres du groupe, Morten Harket, Magne Furuholmen et Paul Waaktaar-Savoy iront célébrer la fin de A-ha à l'hôtel de Ville le 4 décembre, soit la semaine précédent la remise du Prix Nobel de la Paix, le 10 décembre.

A partir de minuit, le groupe pourra recevoir 1000 invités (des amis et entourage) pour célébrer les 25 années de carrière depuis leur plus grand succès, Take on me. Les heureux élus pourront se divertir en écoutant la musique de A-ha, tout en étant servis de boissons et de petits fours.

A-ha louera l'hôtel de ville pour 45 000 NOK, soit 5800 euros. Les politiciens locaux se sont réunis trois fois avant d'approuver l'évènement, craignant que les règles d'utilisation de l'hôtel de ville ne soient pas respectées.

L'hôtel de ville peut être utilisé, selon les règles, si l'évènement a un intérêt public ou municipal ou une importance particulière pour la ville ou le pays.

Le maire d'Oslo, Fabian Stang a indiqué au journal Aftenposten, qu'ils avaient accepté car A-ha avait apporté beaucoup de reconnaissance à Oslo et à la Norvège.

Fabian Stang a indiqué que toutes les mesures de sécurité seront prises et seront sous la responsabilité de A-ha.

Pour l'instant le maire d'Oslo n'a pas encore reçu d'invitation lui-même mais s'il en reçoit une, il sera heureux d'y participer !