Celice : la vidéo scandale ?

01 octobre 2005 Par a-ha France. - 892 lectures

Celice = "Take on me" version 2005 ?

• Le clip de Celice a été réalisé par Joern Heitmann qui avait déjà réalisé auparavant les vidéos de Rammstein et de No Angels. Comme le montrent les photos, le nouveau clip de a-ha est un mélange et une alternance d'images en noir & blanc, en couleurs et d'effets termiques avec l'utilisation d'une caméra infra-rouge (Style Predator).



• Une vidéo très aboutie, à l'atmosphère particulière, qui nous rappelle le concept gagnant du célèbre clip "Take On Me" qui les lança sur le chemin de la gloire en 1985 avec un mélange de vidéo et de dessin animé.



• Oui mais voilà, ce clip de Celice n'a pas la même innocence et la même candeur que le clip de Take On Me. On pourrait même dire que Celice est la version adulte avec des scènes surprenantes de sexe et de sadisme. Certes, le tout est suggeré et n'est jamais montré de manière explicite, mais le clip de Celice dévoile des séquences assez crues: des seins nus, des strip-teaseuses, une scène d'amour dans une chambre, puis une scène sado-maso suivie d'une fellation. Le clip se termine par une prestation du groupe en noir et blanc chantant et interprétant Celice, montrant également au passage que le groupe a vieilli et muri. Bref un clip qui dans son ensemble se veut provoquateur et qui peut choquer. Voici comment l'auteur de la chanson, Magne Furuholmen, décrit cette surprenante vidéo au contenu dur: "Le clip represente, je suppose, une version adulte de Take On Me. Il s'agit de personnes qui ont perdu leur chemin dans la recherche d'un sens a leur vie - et la solitude est la consequence de l'innocence perdue".



• Cette phrase de Magne est intéressante. Il s'en dégage une certaine morale. Alors c'est vrai que le clip a une dimension érotique indéniable, mais ce n'est pas ce qu'il faut uniquement en retenir. C'est d'abord un clip très artistique et très original qui met en avant la souffrance et la solitude de ces femmes qui sont tombées dans la prostitution et la débauche et qui sont exploitées sexuellement. Encore une fois un clip avant-gardiste qui dénonce les méfaits de la prostitution et la condition des femmes souvent précaire dans nos sociétés dites modernes. Ceci est bien mis en évidence par la tristesse et la solitude extrème qui se dégage de certains regards dans la vidéo. Bref, un clip fort qui se veut certainement moins charnel qu'il n'y paraît. Il peut d'ailleurs faire réfléchir également sur le sujet amour spirituel / amour charnel avec ces contrastes de couleurs rouges et bleues, de froid et de chaud. Sans oublier également les relations hommes / femmes qui sont souvent opposées. Un clip donc tout en contraste qui attire l'attention.



• Certains peuvent le trouver vulgaire et raccoleur, d'autres peuvent le trouver original et réaliste, mais une chôse est sûre, ce clip ne laisse personne indifférent!