True North, du véritable a-ha ?

Print Friendly, PDF & Email
ActualitésLe groupe a-haTrue North, du véritable a-ha ?

Il y a encore de très belles choses qui peuvent se produire dans le monde musical ! Et l’album « True North » de a-ha en fait partie.

11ème album studio du groupe avec 12 titres, celui-ci sort du lot. Il a été enregistré au mois de Novembre 2021, en deux jours à Bodø en Norvège dans les conditions d’un live. Le groupe a-ha était accompagné de l’Arctic Philharmonic Orchestra. Il n’aurait probablement jamais vu le jour si Magne Furuholmen était resté campé sur son idée exprimée dans le film « a-ha The Movie » : « non pas de nouvel album« .

Photo Stian Andersen

Une lettre d’Amour

Cet opus est une lettre d’amour adressée à leur Norvège natale. Les textes, écrits par Magne Furuholmen et Pal Waaktaar-Savoy, mettent en lumière les conséquences du réchauffement climatique et de la pollution de plus en plus visible dans leur pays.

Certains textes de Pal sont plus personnels et évoquent son père. Il retrace également la culture nordique dans laquelle il a grandi.

Photo Stian Andersen

a-ha, même fascination que Edvard Munch et Edvard Grieg

Les compositions de Magne expriment ses préoccupations sur l’état de la planète. Il mêle les contradictions entre le bien et le mal, la lumière et l’obscurité.

C’est dans sa ferme, récemment acquise dans les iles Lofoten, que Magne se sent aujourd’hui en harmonie avec la nature, entourée de ses chèvres comme animaux de compagnie. « Je rêvais depuis longtemps d’avoir un refuge tranquille, comme alternative au stress des villes. Tout a commencé lorsque je suis allé skier aux Lofoten avec un bon ami qui avait quitté un poste important dans le monde de la finance. Il a réalisé qu’il faisait partie du problème et non de la solution. Nos échanges dans un environnement majestueux tels que les Lofoten, m’ont fait une forte impression. J’ai donc acquis une maison de campagne en pleine nature. Cela a été une source d’inspiration. Il existe une longue tradition de références à la nature dans la culture norvégienne. Comme les motifs de paysage de Munch et la fascination de Grieg pour les montagnes. Pour a-ha, nous avons également beaucoup écrit sur les montagnes, la neige et les forêts profondes. Cette fois, il m’est venu naturellement à l’esprit d’approfondir ce thème. On a pensé au vrai nord (True North). Un album écrit comme une lettre d’amour du cercle arctique, le tout mis en musique« .

Photo Stian Andersen

En effet, la mélancolie reste omniprésente dans les compositions de cet album. Pourtant, dans les textes, c’est un certain optimisme pour l’avenir qui s’exprime.

Un album déroutant pour les fans ?

Le groupe a-ha est surtout connu pour ses titres synthé pop. C’était donc un pari risqué auquel Morten Harket, Magne Furuholmen et Pal Waaktaar-Savoy se sont exposés avec True North.

Pour les fans de a-ha, le résultat pour certains peut être perçu comme déroutant, voir décevant. Mais le résultat est pourtant remarquable ! Un album, qui à coup sûr, sera considéré comme un chef-d’œuvre de leurs longue carrière de plus de 40 ans ! « Sur cet album, nous étions exceptionnellement bien en phase !« , indique Magne.

Photo Stian Andersen

« Il ne faut pas non plus oublier qu’en fin de compte, nous avons un profond respect les uns pour les autres, à la fois en tant que musiciens et en tant que personnes. C’est dommage que cet aspect n’ait pas eu autant sa place« .

Alors oui, l’album n’est pas commun, il surprend, il déçoit, il émerveille, il interroge… Le groupe a-ha s’est fait plaisir. Ils toucheront probablement un nouveau public, feront revenir les anciens ou bien les faire fuir. C’est toute la magie de la musique… Elle plait ou pas, mais elle s’exprime pour les goûts de chacun et faire passer des messages importants qui nous touchent aujourd’hui.

La presse unanime sur l’album « True North » ?

Les fans de a-ha sont plutôt surpris par cet album. La presse, quant à elle, semble plutôt unanime. Voici quelques extraits des principaux articles de la presse internationale sur le dernier album de a-ha « True North ».

Musicheadquarter (Allemagne)

« True North » présente l’âme nordique du groupe de bout en bout. Avec sa voix haut perchée, Morten Harket peut laisser libre cours à ses émotions. En même temps, les instruments se présentent sous une forme très intime. Il n’y a pratiquement pas d’escapades en solo – tout s’intègre dans les arrangements orchestraux harmonieux. Au lieu de synth pop, il y a maintenant de belles mélodies et parfois un peu de jazz transparaît. Des passages vocaux polyphoniques comme dans « Bluest of Blue » rappellent même les Beatles.

Lust4live.fr (France)

C’est un silence médiatique assourdissant que le dernier album du plus célèbre groupe norvégien vient de sortir. Et pourtant ! Loué aussi bien par “Coldplay” qu’”Antony & the Johnsons”, “A-ha n’en finit pas de défier Chronos et de nous bouleverser à chaque parution discographique.

Des nappes de violons et des claviers en cascade, des tubes en puissance et instantanément identifiables, des paroles sentimentales et intemporelles avec, pour toile de fond, la nature et les grands espaces…sans oublier une voix à vous perforer l’âme de part en part.
Oui, vous l’aurez compris. A-ha est de retour et contrairement à ce que pourrait laisser entendre le marketing du moment, c’est un évènement !

Soyuz (Russie)

L’album « True North » a reçu de nombreuses critiques positives. AllMusic l’a qualifié de « disque pop adulte » avec des « chansons magnifiquement écrites » , une « réinvention musicale » et une « révolution sonore » . Le magazine Retro Pop a attribué à l’œuvre une note parfaite de cinq, la décrivant comme un « mouvement audacieux » et « un album exceptionnel » , en aucun cas inférieur à leurs sorties de la « période dorée » (faisant très probablement référence aux années 1980). Selon Albumism, « True North » est un autre joyau de la couronne d’A-ha, et les chansons elles-mêmes sont tout simplement géniales. Le Times a qualifié l’album de « regard captivant sur le groupe revitalisé », tandis qu’American Highways fait l’éloge du « son rock unique » d’ A-ha et de la sophistication générale du disque.

Afisha (Russie)

Album de la semaine – « True North » a-ha . Les vétérans norvégiens sont un rare exemple de longévité créative dans la génération new wave des années 1980. a-ha est en affaires depuis près de quarante ans, ce qui ne les empêche pas de se réinventer aujourd’hui encore. « True North » est une touchante dédicace au Nord, une carte postale enneigée de l’Arctique, le triomphe de l’orchestre et de l’acoustique – a-ha n’a jamais sonné comme ça auparavant.

RTS.ch (Suisse)

« True North » témoigne de l’engagement du groupe pour la nature, mais aussi envers les autres et la difficulté d’offrir son aide à ceux qui sont dans le besoin. Des sujets sérieux, dans l’air du temps, pour des chansons proches de la variété pop dans lesquelles on retrouve parfois des sons plus eighties propres au groupe, le tout enveloppé de la présence exceptionnelle d’un orchestre symphonique.

A-ha chante ainsi sa connexion forte et indestructible avec la Norvège dans ce disque que le groupe présente comme le plus personnel et le plus touchant.

OSWEGONIAN (UK)

a-ha troque le synthé des années 80 contre des sons de la nature dans son nouvel album « True North ». Le nouvel album est loin de leurs succès commerciaux les plus connus, mais cela ne signifie pas qu’il mérite moins le respect. Les sons de l’orchestre sont profonds. Le chanteur principal Morten Harket a toujours la même voix veloutée parfaite qu’il y a des décennies, et la performance du groupe en tandem avec l’orchestre montre à quel point le groupe a bien vieilli depuis ses jours de gloire.

Les notes de clavier scintillent alors que les sections de cordes et de cuivres vous rappellent que oui, a-ha a collaboré avec un orchestre, et cela a incroyablement bien fonctionné. L’ajout de tant d’autres instruments a débloqué un côté de a-ha jamais vu auparavant, permettant au groupe de créer un son plus corsé et mélancolique.

a-ha fait de la musique sans s’attacher aux attentes du Billboard Hot 100 et c’est en partie ce qui les rend forts.

Under The Radar Mag (UK) – 8/10

Une approche mesurée et mature de toute évidence. Ce album renferme des ballades réfléchies que le groupe maîtrisait autrefois avec son tube émotif et vertigineux de 1988 « Stay on These Roads » puis dans leur album, sous-estimé, Minor Earth Major Sky de 2000.

Nous espérons (True North) qu’il servira de repère pour explorer le catalogue arrière d’un groupe souvent négligé, souvent génial. Ce ne sera certainement pas la dernière fois que nous entendrons parler d’eux.

rockol.it (Italie)

« True North », le retour de la pop épurée d’a-ha. Morten interprète toujours avec une grande habileté et une voix bien équilibrée et une douce profondeur de champ. pour ceux qui aiment la pop adulte non triviale, mais avec un certain caractère et de bons changements de mélodie, celle de a-ha pourrait être une écoute heureuse.

maxazine.nl (Pays Bas) – 9/10 :

Permettez-moi d’aller droit au but. Le nouvel album du groupe norvégien a-ha est très bon. ‘True North’, sorti dans le monde entier le 21 octobre, est le meilleur album jamais réalisé par a-ha. Évoquer toutes les piste de l’album séparément n’aurait pas de sens. Il n’y a pas de mauvais titres dessus. Bien sûr des groupes pop ont déjà collaboré avec des orchestres symphoniques auparavant, mais le résultat a rarement été aussi beau que sur cet album. Une symbiose unique entre un groupe pop et un orchestre symphonique. Les compositions reflètent avec émotion et intensité l’environnement dans lequel l’album a été enregistré. a-ha vous permet de faire ce voyage en tant qu’auditeur, avec le groupe comme guide. ‘True North’ est un des meilleurs albums. (9/10)

Dagsavisen (Norvège) – 5/6 :

« 40 ans après le début de leur carrière, a-ha est de retour avec l’un de ses meilleurs albums. (…) Malgré sa longue histoire, c’est un groupe qui s’impose comme très pertinent en 2022. « 

Dagbladet (Norvège) – 5/6 :

« True North est un album qui cimente le groupe en tant qu’auteurs-compositeurs uniques et en même temps affiche de nouveaux sons et solutions. Peu de groupes avec une carrière de 40 ans sont capables de faire la même chose. »

NRK (Norvège) – 5/6 :

« Furuholmen et Waaktaar-Savoy ont contribué six chansons chacun. D’une manière miraculeuse, ils ont réussi à créer un album totalement cohérent qui est également plein de variété. Ils maîtrisent à la fois la nostalgie et le contemporain. »

Hymne (Suède) – 7/10 :

« Si vous n’êtes pas touché par la belle mélancolie du groupe ou par le chant divin, vous n’avez pas de cœur. (…) J’ai l’impression qu’ils ont créé un excellent album.

Laut (Allemagne) – 5/5 :

 » (…) leur meilleur album depuis 1993. (…) Un album partagé entre expérimentation prospective et nostalgie. Un chef-d’œuvre qui combine toutes leurs forces. »

Rolling Stone (Allemagne) – 4/5 :

« Un chef-d’œuvre tardif du trio norvégien. (…) La pop adulte a rarement été mieux définie, en partie grâce à un chanteur distinctif mais discret comme Morten Harket. »

Albumism (États-Unis) – 4,5/5 :

« Faire un pied de nez aux idées reçues autour de leur identité a permis à Waaktaar-Savoy, Furuholmen et Harket de construire une discographie gorgée d’enregistrements aboutis. a-ha continue dans cette tradition avec True North, un autre joyau de leur couronne pop – qu’ils règnent longtemps.

Les pouvoirs d’interprétation de Morten Harket impressionnent quand on considère qu’il n’a pourtant écrit aucun titre contenu dans True North »

AllMusic – 3,5/5 :

« C’est un disque pop pour adultes rempli de chansons magnifiquement écrites, remplies de réinventions musicales, d’évolutions sonores et d’une créativité abondante. »

Retropop Magazine – 5/5 :

« Pour un groupe dont les fondations reposent sur la musique synthé pop, « True North » est une décision audacieuse, mais le résultat est un album remarquable dans leur catalogue. Il restera à coup sûr dans les mémoires comme un chef-d’œuvre de leurs carrière. »

TakeToNews :

« Un chef-d’œuvre tardif du trio norvégien. Ce onzième (!) album a tout pour plaire. »

bleistiftrocker :

« En tout cas, l’approche de « True North » est très bonne, même si l’album n’est pas toujours convaincant. Cet opus pourrait être le dernier album de a-ha. Ce qui serait dommage pour ce groupe de pop indiscutablement génial. »

Mediaset.it (Italie)

« a-ha est de retour avec leur 11ème album studio « True North » . Premier projet inédit depuis « Cast In Steel » en 2015. Les nouvelles chansons sont empreintes d’un profond sentiment d’appartenance et de connexion sur la façon d’interagir avec l’environnement dans lequel nous vivons. Avec leur lettre de Norvège, le groupe montre d’où il vient et qui il est, et combien le lien entre ces deux aspects est indestructible. Pour cela, « True North » montre le A-ha plus sincère, personnel et émotionnel. »

norway.postsen.com (Norvège)

« True North » offre la voix emblématique de Morten Harket dans toute sa splendeur. Dès les premières notes vocales, c’est comme si vous vous trouviez devant la porte de Saint-Pierre et que les anges avaient décidé de la bande sonore. Les cordes du Philharmonic contribuent à une sensation noire de haute qualité ! L’introduction de l’album est absolument merveilleuse. Ce trio n’est tout simplement pas démodé, et ils sont toujours pleins de nouvelles idées.

hit-channel.com (Grèce)

Il ne fait aucune doute que « True North est leur album le plus révélateur, personnel et émouvant. L’équilibre entre leurs nouvelles compositions et la qualité qui distingue a-ha, se retrouvent dans leurs chansons et le concept global de « True North »

xuol.com.br (Brésil)

Les chansons du disque sont imprégnées d’un sentiment d’appartenance et d’un lien profond avec la façon dont nous interagissons avec notre environnement. Pour la première fois, a-ha nous montre d’où ils viennent, qui ils sont et comment le lien entre les deux est indissociable. Pas étonnant que « True North » soit le plus révélateur d’a-ha – jamais auparavant l’esprit d’a-ha n’a été aussi exposé. Des équilibres sont trouvés – entre la nouvelle approche et les qualités inhérentes de a-ha, entre les chansons elles-mêmes et le concept global de « True North ».

L’avenir.net (France) – 4/5

Constat honteux de l’inaction de leur génération (ils ont 60 ans) face aux défis climatiques, aussi. Ça donne un album planant, engagé et émouvant, retrouvant le passé (True North rappelleStay on theseRoads) ou testant des nouveautés (le big band surHunter in the Hills).

NN (Allemagne)

Avec « True North » A-ha présente un nouvel album merveilleux qui montre la nouvelle facette musicale des Norvégiens – et qui mérite d’être entendu en live. En privé, les musiciens a-ha se sont peut-être éloignés les uns des autres, mais musicalement, Morten Harket, Magne Furuholmen et Paul Waaktar-Savoy sont toujours formidables ensemble.

Print Friendly, PDF & Email

Dernière Actualité

Hunting High and Low – Deluxe Vinyl BoxSet (2023)

Hunting High and Low (2023) Sorti le 1er Juin 1985, Hunting High and Low est le tout premier album du groupe norvégien a-ha. Il sortira...
- Publicité -spot_img

Vidéographie

Dernières publications sur a-ha et leurs carrières solo